Extrait du Onzième chapitre « Sabrina ou les tribulations amoureuses et professionnelles d’une trentenaire »

« Tu parles, fulmine Sabrina en elle-même, vous êtes surtout très forts pour nous radier si on loupe une marche !

Enfin son tour arrive. L’agent d’accueil, une femme d’une cinquantaine d’années à la silhouette maigre et la mine avenante, examine sa convocation. Satisfaite, elle valide la présence de la jeune femme sur son ordinateur, puis lui fait signe d’aller patienter avec les autres autour d’une grande table. Sabrina obtempère et va s’asseoir au bout d’une travée de chaises inconfortables.

Pour se donner une contenance et aussi occuper la période d’attente, on ne sait jamais pour combien de temps on en a à poireauter, elle prend une revue et se met à la feuilleter d’un œil distrait.

Lire la suite « Extrait du Onzième chapitre « Sabrina ou les tribulations amoureuses et professionnelles d’une trentenaire » »

Extrait du Huitième chapitre « Sabrina ou les tribulations amoureuses et professionnelles d’une trentenaire »

« Et puis Sabrina doit l’admettre ; elle n’a aucune envie de revenir s’installer à Bordeaux. À ses yeux, même si la ville a développé un véritable dynamisme, cela fait trop longtemps qu’elle a quitté la vie provinciale et elle aurait l’impression de s’enterrer vivante dans un trou. Trilingue espagnol et anglais, c’est maintenant qu’elle doit se confronter à un univers multiculturel et international, pas dans vingt ans !

Elle a donc décidé de se montrer raisonnable et consulte des annonces issues de secteurs qui rentrent moins dans ses critères initiaux. Le seul problème, c’est qu’il y a très peu de postes en rapport avec son expérience, ou alors tellement sous-payés qu’elle a davantage intérêt à rester inscrite à Pôle Emploi que de se remettre à travailler.

Lire la suite « Extrait du Huitième chapitre « Sabrina ou les tribulations amoureuses et professionnelles d’une trentenaire » »

Extrait du Septième chapitre « Sabrina ou les tribulations amoureuses et professionnelles d’une trentenaire »

« Alors, Serge voudrait trouver les arguments pour l’aider à prendre conscience de la dure réalité de la vie et l’amener à sortir de ses rêves inaccessibles.

— J’aimerais voir ma petite fille sourire à nouveau, commence-t-il en posant le journal sur ses genoux.

Il se fait prudent et décide d’avancer pas à pas. Il connaît trop bien le caractère entier de Sabrina, sa fierté aussi à mener seule sa barque, à se croire indépendante.

Lire la suite « Extrait du Septième chapitre « Sabrina ou les tribulations amoureuses et professionnelles d’une trentenaire » »